Effectuer une recherche sur le site

Aspirations individuelles à la robomobilité

Difficile de cerner les éventuelles aspirations des individus par rapport à des solutions – robomobiles en l’occurrence – qui ne sont pas encore accessibles au grand public. Pour autant, se poser la question des aspirations individuelles limite l’écueil d’un pré-supposé positif ou négatif des individus par rapport à la robomobilité. En quoi la robomobilité peut-elle être un élément de réponse aux aspirations individuelles, par exemple, sur le rapport au temps des individus, par rapport aux évolutions futures de l’organisation du travail, sur le modèle de ville dans laquelle ils souhaiteraient vivre ? Traiter cette question implique alors de mettre en évidence les aspirations auxquelles la robomobilité n’apportera pas de réponse et ce faisant éviter l’écueil de faire du véhicule autonome l’alpha et l’oméga des politiques futures de mobilité.