Effectuer une recherche sur le site

Pour des territoires acteurs de leur robomobilité

L'enjeu d'une démocratisation des innovations est multiple. On peut le comprendre comme l'accès le plus large et universel possible à un portefeuille de solutions innovantes ; la démocratisation en jeu concerne à la fois les territoires et les différents types de publics. On peut aussi l'aborder sous l'angle politique, qui est de considérer que le citoyen, a non seulement son mot à dire dans le déploiement des innovations dans son cadre de vie, dans son territoire, mais que surtout, il est de la responsabilité des pouvoirs publics locaux de rendre cette implication citoyenne réelle et opérante.

Sur cet enjeu donc de la démocratisation des innovations territoriales, le TUBA s'est rapidement révélé comme un précurseur de ces questions. La robomobilité, étant par excellence, une de ces innovations, dont on ne voit aujourd'hui que des prémices (par rapport au potentiel d'applications à terme), cet enjeu de l'appropriation par le citoyen est central. C'est que cet épisode du podcast "la vie robomobile" tente d'aborder. Léthicia Rancurel y partage son expérience et expertise, à travers des exemples concrets d'actions du TUBA, dans le champ des services urbains ; l'idée étant de cheminer ensemble sur les méthodes, moyens, outils, approches (etc.), qui contribuent à éclairer à la fois le débat citoyen et sa "capacitation" en tant qu'acteur, et pas seulement usager ou consommateur.

photo Léthicia Rancurel

Léthicia Rancurel est la directrice de TUBA « Tube à expérimentations urbaines », lieu unique et partenariat innovant où les PME et les startups travaillent avec les collectivités et les grandes entreprises mais aussi les laboratoires de recherche, les clusters et les pôles de compétitivité, pour co-créer les services numériques de la ville de demain avec l’implication des citoyens. Léthicia Rancurel est également secrétaire nationale du réseau thématique Cleantech Mobilité de la French Tech.