Effectuer une recherche sur le site

La ville lisible : les codes de l'accessibilité

Pour une ville lisible

Dans cette courte vidéo intitulée « la ville lisible : les codes de l’accessibilité », Eric Le Breton, sociologue, professeur à l’Université Rennes 2, souligne à quel point les compétences en mobilité ne sont pas innées, mais découlent bien d’un apprentissage à la mobilité, indispensable à la vie en société. Le territoire vécu d’un individu est délimité par sa mobilité ; si la mobilité est restreinte, ce territoire vécu ou rêvé en est d’autant réduit. Et demain, dans cette vie robomobile, qui va nous apprendre à utiliser ces transports autonomes ? Car les enjeux de « motilité » seront toujours présents et ne s’effaceront pas avec l’automatisation de certains modes de transports ou véhicules. Le territoire robomobile sera-t-il un territoire accessible à tous, au sens où, grâce à la robomobilité, on « saura » aller partout et agrandir d’autant notre territoire vécu. Cette nouvelle géographie robomobile en puissance est dépendante de la capacité des individus à se déployer sur l’ensemble des espaces. Autrement dit, ce n’est pas seulement un enjeu d’infrastructure et d’équipement, de viabilité économique ou de soutenabilité environnementale : c’est aussi et surtout un enjeu d’appropriation de ces solutions robomobiles par les publics, qui seront alors capables de se projeter sur l’ensemble du territoire.