Effectuer une recherche sur le site

La rue, un terrain de jeu emblématique d’une nouvelle économie robomobile

Selon une idée originale de Mireille Apel-Muller, Directrice de l'Institut pour la Ville en Mouvement (VEDECOM), un travail exploratoire a été initié sur les transformations possible de la rue à l'aune du changement robomobile. L'angle d'approche se veut le plus concret possible, avec la volonté de s'immerger dans cette rue future, comme si on était à bord d'une robomobile. Les photos suivantes ont été prises lors d’une balade en remontant la rue de Ménilmontant à Paris, un samedi après-midi en hiver (il a neigé ce jour-là...).

A partir de ces photos, une réunion d’exploration a été organisée avec 5 experts du véhicule autonome et de la mobilité, dans le cadre d’un projet partenarial entre l’Institut pour la Ville en Mouvement et l’Atelier prospectif « La vie robomobile », visant à étudier les transformations possibles de la rue et de l’espace public avec l’arrivée des véhicules autonomes et connectés.  Pour le livrable annuel, ce diaporama valorise en quelques images commentées les discussions entre les experts, en apportant un focus particulier à la dimension économique apparente et sous-jacente du changement robomobile pour la ville. Les autres dimensions sociales, sensibles, urbanistiques, relatives à la gouvernance, seront abordées dans d'autres formats, tout au long de l'avancement des réflexions à venir, conduites par l'IVM et/ou l'Atelier prospectif.