Effectuer une recherche sur le site

Imaginaires sociotechniques de la mobilité : une lutte pour prendre le pouvoir

Compétition, Concurrence, Complémentarité, Coopération, Collaboration, Cogestion

L’arrivée des solutions robomobiles sur le marché dans les prochaines années et décennies va accroître l’offre de transports. Comme toute innovation, les robomobiles peuvent tout à la fois être complémentaires des autres modes, les cannibaliser en partie, se substituer massivement aux solutions dominantes, ou rester tout à fait marginales en volume.

Ce sont les usages, qui in fine, « dicteront » la pertinence de tel ou tel mode, et pour la robomobilité, le recours ou non à cette solution dans les chaînes de déplacements.

Or, on constate une tentation hégémonique de chaque mode de transport, à s’imposer comme le modèle de référence et ce, alors qu’aucune solution de transport ne satisfait pleinement les besoins de mobilité de la société.

Pour devenir la référence, chaque mode déploie un « imaginaire » pour attirer des usagers (consommateurs, clients). Cet imaginaire est constitué par une collection d’images, de récits et discours, de valeurs et symboles, d’expériences, de règles et de normes.

 

Dans ce diaporama "Utopies mobilitaires", une esquisse de plusieurs imaginaires sociotechniques est proposée, en commençant par celui du vélo, puis de l’électromobilité, pour finir avec celui de la robomobilité.