Nouveaux imaginaires géographiques robomobiles

Un des grands questionnements prospectifs concernant la robomobilité est celui de la portée territoriale de ces solutions de transports. Est-ce que cette mobilité autonome sera présente dans tous les territoires, ruraux comme urbains ? Ainsi, au-delà des enjeux de faisabilité technique et de viabilité économique pour déployer des services robomobiles de manière homogène dans tous les territoires, il y a également des questions relatives à l’imaginaire. Qu’est-ce qu’un territoire robomobile ? Un territoire où la robomobilité est présente, ou un territoire auquel on peut accéder avec un mode robomobile ? L’imaginaire robomobile s’accompagne-t-il d’une vision où tous les espaces deviennent accessibles par tous à tout moment (par drone notamment) ? Qu’est-ce qu’une campagne robomobile ? Une ville robomobile ? Un quartier robomobile ? Existe-t-il plusieurs modèles de territoires robomobiles ? A ces questions, l’imaginaire est en jeu, dans la mesure où nos représentations et perceptions des territoires sont également façonnées par les images, les récits, les réalités vécues... Une autre manière d’aborder cette question de l’imaginaire passe également par les points de vue d’observateurs et experts, de culture différente. C’est pourquoi ce zoom sur les imaginaires géographiques fera une grande place aux contributeurs internationaux.

rue de Ménilmontant un soir en hiver
rue de Ménilmontant en hiver par Stratys

Interview avec Jean-Louis Missika : "la résistance au changement n'est pas une stratégie..."

En septembre 2018, Jean-Louis Missika a accordé un entretien à l'Atelier prospectif "la vie robomobile", au cours duquel il expose et partage sa vision des enjeux et défis, que posent le développement de la robomobilité, dans les années et décennies à venir, pour un territoire comme celui du Grand Paris. Cet entretien est à consulter à travers les trois vidéos ci-dessous, développant chacune une question principale.
Vue de Stockholm depuis un drone
B1_vignette (
CC-BY
)

Robomobilities in the future drone city

In this article, Anna Jackman raises the need to not only explore how drones might evolve in the future city, but also, how urban territories should be redesigned in the wake of this new set of mobility technologies and systems. If technical and political issues are central, there is in the mean time a reflection about new or emerging geographical imaginaries. 
© Thanasis Kalliaras, Trikala demonstration, CityMobil2 project
© Thanasis Kalliaras, Trikala demonstration, CityMobil2 project par THK_1228 : © Thanasis Kalliaras, Trikala demonstration, CityMobil2 project

Un chemin encore très long à parcourir pour le véhicule autonome en ville

Pour ne pas s'arrêter à la "hype" du véhicule autonome et prendre pour argent comptant les promesses diverses et variées des promoteurs de cette technologie, le réseau Polis a entrepris avec ses membres un travail d'identification des défis et enjeux du point des villes et territoires en Europe. Ce court entretien avec Suzanne Hoadley est une tentative de prise de recul par rapport à l'effervescence marketing et médiatique alimentée par la multiplication des annonces sur l'arrivée prochaine et à moyen terme de ces services robomobiles sur les routes et dans nos rues.