Gestion des situations hivernales et de crise

lotrilegos
truswaprup par fripharuku

Des évènements d’origine diverse (perturbations neigeuses, pluies verglaçantes, accidents, incidents, aléas naturels ou technologiques, etc.) peuvent affecter sévèrement le fonctionnement des infrastructures de transport et entraver la mobilité des personnes et des biens. Ils peuvent être à l’origine de crises susceptibles de mettre en péril la sécurité des usagers de ces infrastructures, d’affecter les activités économiques (paralysie des réseaux de transport, etc. ) et de nuire à l’environnement (émissions de GES, etc.).

Face à ces aléas, il est nécessaire de concevoir des méthodes, de définir des organisations et de développer des outils permettant de limiter les impacts de ces évènements sur les infrastructures de transport, voire de les éviter et ainsi d’assurer la pérennité de leur usage.

Le traitement de ces évènements et de leurs effets sur le fonctionnement des réseaux de transport implique de nombreux acteurs de services différents (autorités préfectorales, gestionnaires de réseaux, opérateurs de transport, forces de l’ordre, Services du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de la Mer (MEEDDM), etc.).

La gestion des situations hivernales est étroitement liée à la gestion de crise. En effet, la première peut conduire à la seconde, et toutes deux nécessitent des actions coordonnées des acteurs intervenant dans l’exploitation des infrastructures de transport.

Cette problématique concerne 3 domaines qui sont impactés par le développement des STI :